Entretien – Just Dance, une « machine à potes » 100% Mad[e] in France

Cette semaine, pour notre rendez-vous hebdo de la rubrique Mad[e] in France sur Ubiblog, nous nous sommes entretenus avec Xavier Poix, Directeur général des studios français d’Ubisoft – Paris, Montpellier et Annecy. L’occasion pour nous d’en apprendre plus sur la force des studios français et en particulier sur les raisons du succès international d’une création 100% made in France : Just Dance.

xavier-poix_made in France_just dance

Xavier POIX

Directeur général des studios Ubisoft de Paris, Montpellier et Annecy

 Quelle est la force des studios français d’Ubisoft ?

Une année exceptionnellement riche pour les studios français, avec des titres très attendus et représentatifs de la diversité de notre catalogue : des mondes ouverts très ambitieux techniquement comme Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands (prévu pour mars 2017) et Steep (2 décembre 2016), ainsi que des titres autour de séries phares comme Just Dance. C’est le fruit de près de trois décennies d’expérience pendant lesquelles nous avons beaucoup appris, grandi, et su créer des jeux mondialement connus.

Ubisoft Paris étant le studio historique du groupe, dans une industrie où la France est pionnière, nous avons la chance de compter dans nos rangs les développeurs parmi les plus talentueux au monde. La taille humaine de notre studio au sein d’un groupe d’envergure facilite la prise de décision, tout en autorisant une prise de risque certaine. Tout cela a permis la naissance de Just Dance, inspiré au départ d’un des premiers mini-jeux Lapins Crétins et parfait exemple de la capacité du studio à toujours mettre l’innovation au service de la créativité.

Quelques 25 ans après la création d’Ubisoft Paris, l’histoire a donné raison à nos intuitions et la dimension clairement universelle de Just Dance n’est plus à prouver !

Comment expliquer qu’une création 100% Made in France comme Just Dance rencontre un tel engouement à l’international ?

Qui aurait en effet imaginé que nous créerions un jour en France le jeu qui fait danser toute la famille Obama ?

Rétrospectivement, ce succès est tout à fait à l’image de notre processus de création, et de notre capacité à produire des jeux universels : un savant mélange d’intuition créative – que certains qualifieront de brin de folie ? – et de capacité à innover, alliées à une maîtrise technologique indéniable et une direction artistique forte. Just Dance, c’est l’alliance de toutes les expertises de la France, mais aussi un ton décalé, osé, et très créatif, également très français !

Existe-t-il une recette de jeu « à la française » ?

Le jeu vidéo, c’est avant tout l’alliance de l’art, de la créativité, et de l’innovation technologique, et la France ne manque pas d’atouts dans ces domaines. La richesse culturelle française nous permet d’oser des amalgames créatifs que nous sommes les seuls à pouvoir proposer, et nous confère ce sens du détail que l’on nous envie tant. Sans compter que nous bénéficions également en France de formations parmi les meilleures au monde et de jeunes talents passionnés et polyvalents, capables de faire preuve d’audace et de réfléchir en dehors de leur métier pour proposer des expériences de jeu sans cesse renouvelées.

Pour rappel, Just Dance 2017 est disponible depuis le 27 octobre dernier sur toutes les consoles de salon et sur PC en digital.

Merci à Xavier Poix pour son éclairage et rendez-vous le 2 décembre pour notre prochain jeu Mad[e] in France : Steep !

L'auteur

Emeline Berthon est Attachée de Presse au sein d'Ubisoft France, et lorsque qu'elle n'est pas au téléphone avec les journalistes, elle voue un véritable culte aux raccoons, réels ou fictifs. Vous la retrouverez aussi sur les terrains de hand d'Ile-de-France ou accrochée à un mur d'escalade depuis qu'elle se prend pour Spider Gwen. Twitter : @E_melineB