Mad[e] in France – Véronique Halbrey, Directrice créative associée : « Just Dance est l’effigie de la culture pop ! »

Chaque vendredi, vous avez rendez-vous avec la rubrique « Mad[e] in France », qui relate le quotidien de nos équipes en France. Qu’ils travaillent en studio, au siège, en filiale, ce sont tous de véritables talents qui pourraient vous inspirer.

Cette semaine, j’ai fait un petit tour en studio : Ubisoft Paris abrite l’équipe en charge du développement de Just Dance et Véronique Halbrey, Directrice créative associée sur la marque, s’est prêtée au jeu de l’interview ! Vous avez sûrement remarqué qu’au fil des années, la signature visuelle de Just Dance s’est renforcée…

Ubisoft_Véronique_Halbrey

Les maps se sont en effet complexifiées et sont, aujourd’hui, de véritables références à la culture pop actuelle. Afin de créer d’authentiques clips musicaux, les créateurs de Just Dance s’inspirent notamment de la scénographie des derniers défilés de mode, des univers musicaux de différents artistes et des dernières tendances culturelles pour renforcer votre immersion dans le jeu. Les coaches sont quant à eux au cœur de l’expérience. L’univers Just Dance tourne autour d’eux : les costumes, les chorégraphies, l’ambiance, tout est travaillé afin de refléter la personnalité d’un coach.

Just_Dance_Blame

Véronique Halbrey s’explique : « Prenons la chanson « Blame » de Calvin Harris ft. John Newman, pour laquelle nous avons imaginé un coach en réponse à un souhait des fans, qui demandaient davantage de coaches masculins à fort caractère. Le coach de « Blame » a une personnalité à la fois cool et mystérieuse, avec ses lunettes et sa barbe, fortement inspirée par ce génie de la musique qu’est Kanye West ! Avec un côté baroque et sombre, et une attitude qui dit « j’assume ! », nous avions la base de notre personnage à fort caractère. Le costume, fait de néoprène mat et de matières brillantes, comporte des zones d’impact de lumières renforçant la dimension solaire du personnage. L’univers de la map vient ensuite refléter cette personnalité ; nos équipes ont travaillé une ambiance club, avec effets boule à facettes et formes triangulaires qui évoluent au gré des pas de danse de notre coach et soutiennent ce côté « dieu du dancefloor ».

Dans « Albatraoz », la coach a une personnalité un peu dérangée… ou dérangeante ! En interview, Véronique explique que la volonté de l’équipe était de donner l’impression que c’est une véritable ballerine qui danse, et non pas une simple danseuse déguisée en ballerine. La nuance a son importance. Dans cette map, vous êtes face à une poupée qui s’anime aux sons rétro de la chanson, qui ne sont pas sans rappeler ceux d’une vieille boîte à musique. La caméra mouvante vient ensuite renforcer le côté surprenant et dérangé du personnage…

Just_Dance_Albatraoz

Et de conclure sur du Britney : « La map « Circus » est quant à elle le reflet du spectacle vivant du théâtre. Nous voulions que les coaches soient des archétypes du cirque traditionnel, détournés dans un esprit Just Dance et dans le style de Britney Spears. Nous avons ainsi une coach romantique – l’Arlequine timide mais tendance dans sa robe à damiers asymétrique – ou une autre au caractère plus sauvage – la dompteuse, qui puise sa personnalité dans l’essence même de l’imaginaire collectif, avec quelques touches d’extravagance Just Dance. »

L'auteur

Marine Boissière est consultante en communication pour Ubisoft : écrire, raconter, écrire encore, créer ! Depuis le temps, elle parle couramment le "Bwaaah". Et quand elle ne vole pas de projet en projet, elle va de destination en destination, voyageuse dans l'âme. Dernier coup de cœur : Cuba, sa musique, ses couleurs et son rhum por supuesto ! Vous pouvez la suivre sur Twitter : @B_Live_Com.