Mad[e] in France – L’expertise online et multijoueur d’Ubisoft Annecy au service de Tom Clancy’s The Division

Les studios de production français d’Ubisoft sont à l’origine de la création de marques phares comme Just Dance, Les Lapins Crétins ou Rayman. Ces talents français, qui comptent parmi les plus expérimentés de l’industrie, sont capables de (presque !) tout faire. En témoigne la pierre qu’Ubisoft Annecy a aussi apporté à l’édifice de Tom Clancy’s The Division. Cette semaine, je vous propose donc de pénétrer dans ce site de production dont nous avons encore peu parlé, et pourtant très impliqué dans le développement de The Division.

DSC_0216

Expert en technologie d’animation, mais aussi et surtout en expériences online et multijoueur, le studio d’Ubisoft Annecy a déjà fait ses preuves en travaillant des années durant sur ces composantes, pour la marque Assassin’s Creed, de Brotherhood à Syndicate. Le studio a également contribué à des projets comme Splinter Cell ou The Crew. Toujours prêtes pour de nouveaux défis, dernièrement, les équipes du studio se sont vues confier des tâches essentielles au développement de The Division, dont vous n’avez probablement pas manqué la sortie en début de semaine ! En quoi cette nouvelle collaboration avec le studio lead Ubisoft Massive a-t-elle consisté ?

Ubisoft Annecy a eu la charge de développer le Level Art et le Level Design de nombreuses missions contenues dans le jeu. Riche de son expertise online, le studio s’est aussi appliqué à optimiser des outils de support client et de gestion de la communication avec les joueurs, en cas de signalement de bug, de réclamation, etc. Dans ce contexte, il était question d’offrir un service de la meilleure qualité qui soit aux joueurs une fois le jeu lancé. Enfin, Ubisoft Annecy a tout simplement contribué à donner vie au monde de The Division, créant et animant les Personnages Non-Jouables. Quant aux animaux peuplant les rues de New York, ils sont nés lors de sessions de Motion Capture impliquant de véritables chiens, par exemple. Ça fait rêver !

Rebecka Coutaz, Directrice d’Ubisoft Annecy, nous explique que cette collaboration a permis au studio d’accroître son expertise : « travailler sur une nouvelle marque, appréhender une nouvelle technologie, un nouveau moteur, mais aussi collaborer pour la première fois avec la talentueuse équipe de Massive, voilà qui a enrichi notre savoir aussi bien que le leur. Et ce, tant d’un point de vue humain que technique. » D’autant que cette collaboration a demandé aux développeurs d’Annecy de vite plonger dans le grand bain. Antoine Saussaye, Producteur à Annecy, se souvient d’un projet passionnant, où tout n’était que défis : il leur a fallu appréhender un nouvel univers et se montrer extrêmement performants dès le début, même face à l’inconnu !

Chadi El Zibaoui, Directeur du Level Design, évoque aussi une collaboration «  gagnant-gagnant, où chaque studio a répondu présent pour l’autre, en formant les développeurs sur de nouvelles technologies et savoir-faire, et en dégageant des ressources pour que The Division sorte avec la qualité exigée. » Ubisoft Annecy a ainsi contribué à la variété des missions du jeu : force de proposition sur des fonctionnalités un peu « exotiques », le studio a aidé à développer les guidelines pour les scènes d’affrontement de The Division, notamment sur la mission de Brooklyn pour laquelle il a fourni une grosse force de frappe.

DSC_0047 - Copie

Chadi et Antoine racontent une collaboration fluide, presque naturelle. A commencer par cette proximité géographique qui unit le studio avec celui de Massive, lead dans le développement de The Division et basé à Malmö en Suède. « Il faut compter 1h45 d’avion pour nous y rendre, ce qui facilite grandement les échanges », explique le premier, qui poursuit en riant : « J’ai voyagé 12 fois jusqu’au studio de Massive en un an, pour vous dire l’intensité des échanges ! Ces rencontres au sommet ont été très bénéfiques, notamment pour améliorer le Level Design du jeu. » Antoine ajoute que « le cadre et la situation géographique d’Annecy sont un sacré point positif, ce qui a aussi beaucoup attiré les studios partenaires ! » Si vous hésitiez encore à déposer votre candidature chez Ubisoft Annecy, vous pouvez foncer.

DSC_0207

Mais trêve de cocorico, je vous le dis sans hésiter : c’est plus que jamais l’alliance de l’art, de la technologie et d’une habile collaboration des talents Ubisoft, quelle que soit leur nationalité, qui donne vie à d’aussi beaux projets de jeux vidéo.

Déjà pourvues d’une grande diversité en interne, les équipes d’Ubisoft Annecy se sont montrées enthousiastes à l’idée de travailler avec des collaborateurs issus de cultures encore différentes des leurs. « En une semaine passée au studio de Massive, j’ai pu parler français, anglais, espagnol, un peu de roumain, un peu de suédois… », raconte Chadi. Une formidable richesse culturelle. Et une ouverture d’esprit, selon Antoine : « je sais désormais que je remercierai davantage mon collaborateur suédois en écrivant ‘tack’, qui veut dire ‘merci’, plutôt que ‘tak’, qui signifie ‘plafond’ ! »

Mission accomplie pour Ubisoft Annecy.

DSC_0229[De gauche à droite : Chadi El Zibaoui, Rebecka Coutaz, Antoine Saussaye]

Si vous souhaitez rejoindre cette superbe équipe, n’hésitez pas à jeter un œil aux opportunités de recrutement Ubisoft.

L'auteur

Marine Boissière est consultante en communication pour Ubisoft : écrire, raconter, écrire encore, créer ! Depuis le temps, elle parle couramment le "Bwaaah". Et quand elle ne vole pas de projet en projet, elle va de destination en destination, voyageuse dans l'âme. Dernier coup de cœur : Cuba, sa musique, ses couleurs et son rhum por supuesto ! Vous pouvez la suivre sur Twitter : @B_Live_Com.