LES LAPINS CRÉTINS N’ONT PAS FINI D’INTERFÉRER DANS VOTRE VIE (ET INVERSEMENT)

Envahissants. Entêtés. Imprévisibles. Vous les connaissez bien, je pense aux Lapins Crétins ! Ceux-ci ne parlent pas, ils « bwaaah ». Courts sur pattes, ils ne dépassent pas la taille d’un enfant de 4 ans, même avec leurs grandes oreilles. Leur mémoire de poisson rouge et leur absence totale de tabous les placent souvent dans des situations bien chaotiques.

Appisodes_DOG&POULE

QUAND LA SÉRIE TÉLÉ DEVIENT JEU

Aujourd’hui, non contents de faire le show dans les deux saisons de leur série télé « Les Lapins Crétins : Invasion », nos personnages déjantés s’invitent sur tablettes et smartphones : voici les Appisodes. Dans cette série interactive, votre bout de chou, vos petits frères et sœurs ou vous-mêmes, si vous êtes restés de grands enfants, pourrez non seulement (re)visionner les épisodes de la saison 1, mais aussi jouer directement avec des Lapins curieux, voire obsessionnels… pour les inciter à commettre toujours plus de crétineries. Pour commencer, 7 épisodes sont d’ores et déjà téléchargeables sur l’AppStore.

D’aucun pourrait se demander pourquoi faire d’un rendez-vous où le jeune est traditionnellement spectateur, une expérience subitement très interactive… La première raison est simple : parmi les principales distractions de cette génération figurent la télévision et le jeu vidéo. Bercés par les nouvelles technologies dès leur plus jeune âge, nos enfants s’approprient tout naturellement ce type d’expérience hybride, mêlant télévision et jeu, action et émotions. A travers cette immersion, le lien avec leurs personnages favoris n’en sera que plus fort !

Appisodes_Dueling Rabbids

COMPLÈTEMENT BWAAAH

Dans un second temps, regardons de plus près ce qu’est devenue la marque Lapins Crétins au fil des dernières années. Nés en 2006 pour jouer les simples méchants affrontant Rayman, les Lapins Crétins ont progressivement conquis tous les univers du divertissement ! Ils sont aujourd’hui une icône pour toutes les générations. Pourquoi un tel succès ? Avec des millions de produits licenciés (des T-shirts aux peluches, en passant par les bonbons et les brosses à dents) ou encore une BD best-seller (le 7ème tome, sorti le 12 juin dernier, a permis de franchir le cap des 500 000 albums vendus en France), les Lapins Crétins font rire. Ils sont décomplexants, tout simplement.

Revenons à la série télé. C’est en septembre 2013 que nos personnages loufoques prennent d’assaut le petit écran, pour une première saison de « Les Lapins Crétins : Invasion » sur France 3. Elle est produite par Ubisoft Motion Pictures, avec la participation de France Télévisions. Succès indiscutable, la série donne naissance à une saison 2… pour un total de 78 épisodes, visionnés plus de 450 millions de fois dans les 28 pays diffusant le show.

VERS L’INFINI ET AU-DEBWAAAH !

Mais ce n’est pas tout ! Nouvelle attraction-phare du Parc du Futuroscope, « La Machine à voyager dans le temps » met en scène les Lapins Crétins à travers les âges. Voilà un autre succès démentiel. Lancée en 2013, elle a considérablement dopé la fréquentation (+20%) du Futuroscope, deuxième parc d’attractions français. La consécration est arrivée fin 2014 lors du salon mondial des parcs de loisirs, IAAPA Attractions Expo. Alliant humour décalé et innovation technologique comme la 5D, La Machine à voyager dans le temps a en effet remporté la plus haute distinction dans le secteur : le Prix de la Meilleure Attraction au monde, qui salue l’excellence technique, artistique et narrative du projet. Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous y rendre si c’est la Terre entière qui le dit !

Appisodes_futuroscope

Il n’est pas fréquent que les personnages d’un jeu vidéo trouve un tel prolongement dans d’autres univers. Propice à l’immersion, drôle et farfelu, le monde des Lapins Crétins permet d’ouvrir de nombreuses portes. Le succès de la marque lui a d’ailleurs valu d’être nommée Meilleure Licence Entertainment aux Trophées des Marques en 2014. Nul doute que ces petits lapins incontrôlables n’ont pas fini de braver les interdits…