Far Cry 5 – Donner vie à un culte

Dans Far Cry 5, Hope County est sous l’emprise des membres du Projet d’Eden’s Gate. Les adeptes du culte sont déterminés à « sauver » les habitants de la région de gré ou de force. Leurs méthodes sont brutales et leur croyance troublante, ils sont bien plus que de simples personnages de fiction. Les développeurs ont en effet voulu créer une organisation crédible, avec des personnalités extravagantes, des intentions d’apparence « louables », des méthodes réalistes et même ses propres hymnes. Pour comprendre comment les cultes réels fonctionnent et pourquoi ils peuvent être dangereux, l’équipe de développement a consulté des experts comme Rick Alan Ross, le Directeur Exécutif du « Cult Education Institute ».

rick-rossVous pouvez dire qu’ils [les cultes] sont une industrie de croissance non réglementée.

déclare Rick Ross.

« Aux Etats-Unis, les groupes sont protégés par le premier amendement et ils sont exemptés d’impôts. Ils bénéficient aussi de certaines protections dont une entreprise et un groupe classique ne profiteraient pas. Ils sont toujours en train de se développer, recruter sur les campus universitaires, sans qu’on ne soupçonne quoi que ce soit. Un tel groupe n’est pas nécessairement religieux, cela peut aussi être un mouvement politique. Cela peut être un groupe de sport, de yoga, de danse, d’arts martiaux ou de séminaires. Ils peuvent prendre n’importe quelle forme et ils recherchent des gens au bord de la rupture dans leur vie car ils ne sont pas heureux. »

Au début du développement de Far Cry 5, le Directeur Créatif Dan Hay nous explique que sa vision des adeptes du culte était empreinte de clichés : « une personne en peignoir étrange, une sorte de druide qui fait des incantations bizarres avec des chèvres autour de lui. »

Il s’avère que la réalité se rapproche beaucoup plus d’une entreprise. Les cultistes possèdent des responsabilités au sein de la hiérarchie de leur groupe et, bien qu’un leader charismatique soit souvent au sommet de la structure, ils sont généralement épaulés par des personnes qui gèrent la logistique et les préoccupations quotidiennes de l’organisation, par exemple en veillant à ce que les membres du culte soient nourris, logés et satisfaits.

« Pourquoi regardons-nous des séries TV comme The Sopranos ou The Wire? » interroge Dan Hay. « Je ne pense pas que je serai un jour un gangster, mais ce qui me plaît vraiment, c’est de regarder une série qui me permet de découvrir leur jargon et leur économie. Ils utilisent un langage que je n’ai jamais entendu auparavant, et font des choses que je n’ai jamais vues… ils vous transportent dans un monde qui possède sa propre économie, sa propre langue. Son propre quotidien. C’est très crédible pour moi. On voulait la même chose pour le culte. »

far cry 5

Le résultat des efforts de l’équipe est le Projet d’Eden’s Gate, mené par Joseph Seed, « le Père ». Joseph est convaincu qu’un grand feu cataclysmique est imminent, et qu’il est un Noé des temps modernes chargé de sauver le peuple de la destruction.  Son plan est de regrouper les gens dans des bunkers souterrains, qu’ils le veuillent ou non, et il a recruté sa famille – tous ceux qui, dit Dan Hay, « sont à divers degrés, autant privés de leurs droits » que Joseph – pour bâtir une organisation qui lui permettra d’en faire une réalité.

« Je pense que, honnêtement, nous pensons tous être assez intelligents pour qu’il n’y ait aucune chance que quelqu’un puisse nous en convaincre [de rejoindre un culte], » dit Dan Hay. « Mais quand vous mettez la barre aussi haute… vous vous devez de vous retrouver face à une situation assez crédible pour y prêter attention et vous dire ‘je pourrais être captivé par ça, cela pourrait m’arriver’. Alors on s’y est mis tout de suite. On a un grand scénariste, une série de grands scénaristes même. Une très bonne équipe. Et puis on a trouvé un acteur, Greg Bryk, qui est vraiment captivant. Il nous a envoyé son audition, et c’était la première audition me faisant me dire, ‘je me joindrais volontiers au culte de ce type’. »

“Quand on regarde ce qu’il a réalisé dans le jeu, toutes ses performances… Je suis certain de devenir un membre actif de son culte, » ajoute Dan Hay. «  Et je vous le dis ce ne serait pas juste rejoindre le culte. Je pourrais faire des choses en son nom, et rien de positif je pense. »

far cry 5_e317_screenshots_cult

Ce qui fait qu’un leader de culte est dangereux, explique Rick Ross c’est qu’il « met ses partisans à la marge ». Un culte destructif tend à isoler ses partisans, à transformer leur vie quotidienne en caisse de résonnance sans aucune entrée ou voix extérieure. Au final, selon Rick Ross, ces partisans comptent sur leur leader – souvent quelqu’un qui souffre de déséquilibres mentaux ou de délires paranoïaques – pour leur expliquer la réalité.

« Quand le leader détermine que la fin est proche, la fin arrive, » poursuit Rick Ross. « On a été témoins de nombreuses tragédies liées à des cultes à cause de cela, quand un leader décide ‘C’est mon heure, la fin arrive pour moi…. Joignez-vous à moi. Pensez ce que je vous dis de penser. La réalité est telle que je vous la décris. A partir de là un groupe peut complètement dérailler et se retrouver au bord du précipice. »

Découvrir les rouages du Projet d’Eden’s Gate – tout en construisant la Résistance pour reprendre Hope County – fera partir intégrante de l’expérience Far Cry 5, disponible le 27 février prochain sur PS4, Xbox One et PC.

 

L'auteur

Mikel Reparaz a été rédacteur à GamesRadar, PlayStation: The Official Magazine, MacLife, et Official Xbox Magazine. Il travaille maintenant en tant que Mercrenaire en Communications chez Ubisoft pour le UbiBlog. Vous pouvez le retrouver sur Twitter: @Wikiparaz