Créez votre Assassin sur mesure dans Assassin’s Creed Origins, désormais disponible.

Un héros, 1001 variantes

Bayek est, plus que jamais, un héros pour tous les goûts. « Bayek démarre son aventure avec sa tenue complète basique excepté sa Lame secrète. Tout son équipement démarre au niveau 1 et évolue via le crafting, qui améliore les statistiques et leur apparence. La lame secrète sera récupérée plus tard dans l’aventure et devra elle aussi être améliorée si vous voulez continuer vos célèbres assassinats. », Ashraf Ismail.

Un large choix de tenues peut être récupéré, de la plus traditionnelle à la plus exubérante, d’inspiration romaine, égyptienne ou de contrées plus lointaines et mystérieuses. Le système de crafting permet d’assembler des matériaux trouvés dans le monde, en fouillant les moindres recoins et en chassant les prédateurs les plus féroces. Chacune des trouvailles des joueurs, chacune de leurs créations, influence la capacité des pièces d’équipement à absorber des dégâts, des armes à en infliger. Les marchands fournissent, contre monnaie, tenues, arcs, cimeterres ou montures selon qu’ils soient tisserands, armuriers ou maîtres d’écuries. Ceux qui se sentent l’âme d’un hors-la-loi peuvent même tenter leur chance au marché noir pour se porter acquéreurs d’une pièce d’équipement exotique.

Au fil de l’aventure, Bayek épousera les envies des joueurs, monté à dos de dromadaire dans une tenue de bandit ou à dos de cheval dans une élégante tenue de cérémonie. Ses statistiques seront améliorées, offrant une sensation jouissive de montée en puissance et permettant de résister aux coups de boutoir des adversaires les plus féroces.

aco_screen_bayekdesert_e3_170611_330pm_1497209506

Une progression RPG

Assassin’s Creed a toujours encouragé la diversité des approches de gameplay pour autoriser les joueurs à adopter des styles de jeu différents et donner de la profondeur à l’expérience.

Cela est plus vrai que jamais dans Assassin’s Creed Origins. Au total et pour la première fois, 50 capacités sont à débloquer, réparties dans un arbre de compétences qui se divise en trois catégories : Chasseur, Guerrier et Prophète, chacune reflétant un style de jeu bien distinct.

« Nous voulons que les joueurs s’approprient le gameplay en jouant à leur manière.  Le chemin du Chasseur est celui des adorateurs des armes à longue portée et de l’infiltration. Le Guerrier quant à lui est pour les combattants au corps à corps et finalement le Prophète vise à exploiter la manipulation – améliorer les équipements des Assassins, la persuasion, le dressage des animaux… », Ashraf Ismail. Les actions réalisées en jeu sont récompensées par des gains en expérience, qui permettent de gagner en niveaux et donc en compétences. Ces nouveautés s’inscrivent dans une volonté de donner une orientation RPG à l’aventure, offrant plus de liberté aux joueurs et leur permettant de se glisser dans le rôle qui lui sied le mieux. « Un des exemples d’innovation apporté au gameplay est l’interaction avec les éléments RPG, nous avons travaillé bien plus en profondeur sur ces éléments, comme la progression par niveaux, les équipements, la gestion de l’inventaire, les quêtes, la gestion des quêtes, nous voulions rentrer plus en profondeur dans le RPG d’action, permettre au joueur de créer le personnage qu’il souhaite. Nous avons donc créé un système de jeu permettant cela, et c’est une des innovations majeures que les joueurs vont découvrir : ils ont désormais un impact fort sur le jeu. », Ashraf Ismail.

Assassin’s Creed Origins est disponible sur PC, PS4 et Xbox One et sera disponible sur Xbox One X dès son lancement le 7 novembre prochain.

L'auteur

Emeline Berthon est Attachée de Presse au sein d'Ubisoft France, et lorsque qu'elle n'est pas au téléphone avec les journalistes, elle voue un véritable culte aux raccoons, réels ou fictifs. Vous la retrouverez aussi sur les terrains de hand d'Ile-de-France ou accrochée à un mur d'escalade depuis qu'elle se prend pour Spider Gwen. Twitter : @E_melineB