Mad[e] in France – Une nouvelle série de bande dessinée au cœur de la Seconde Guerre Mondiale : Assassin’s Creed Conspirations

Après avoir transporté les joueurs dans de nombreuses époques clés de l’histoire, du temps des Croisades à la Renaissance italienne, en passant par la Révolution Française, c’est au tour de la Seconde Guerre Mondiale d’être explorée dans une toute nouvelle série de bande dessinée aux éditions Les Deux Royaumes (la maison d’édition française d’Ubisoft), Assassin’s Creed Conspirations, dont le tome 1 –  « Die Glocke » – est disponible dès aujourd’hui.

Assassin's Creed Conspirations_Couv

UN SCÉNARIO ANCRÉ DANS L’HISTOIRE

Londres, septembre 1940. Eddie Gorm, ancien héros de guerre britannique, mène une vie de dockers. Dans ce climat de la « drôle de guerre » où Londres n’est pas encore touchée par le conflit, Eddie et ses hommes sont les maîtres de l’East-End, le quartier le plus pauvre de la ville. Mais l’ancien Royal Marine s’en sort bien grâce à un florissant trafic clandestin des rations alimentaires de l’armée. Sa vie bascule lorsque le Colonel Boris Pash, de l’armée Américaine, vient lui demander de reprendre du service a­fin de contrecarrer le programme nucléaire nazi… Pourquoi lui ? Parce qu’il est le dernier représentant de la confrérie des Assassins. Alors qu’Eddie décline vigoureusement la proposition de l’Américain, l’aviation Allemande bombarde Londres : nous sommes le 7 septembre.

LES AUTEURS EN PARLENT

Pourquoi choisir ce contexte historique ?

Assassin's Creed Conspirations_scenariste_guillaume_dorison

Guillaume Dorison, Scénariste : Ubisoft avait la volonté de traiter l’époque moderne et d’explorer les zones « blanches » de la mythologie. Nous avons réfléchi à diverses pistes et c’est finalement la Seconde Guerre Mondiale qui, de manière assez inattendue, s’est imposée comme une évidence. Nous avons ensuite cherché une zone d’ombre de l’Histoire nous permettant de raconter notre propre version. Étant passionné de physique quantique et de science-fiction, la course à la bombe atomique est vite apparue comme une évidence !

 

Quelle est votre vision pour cette nouvelle série ?

Assassin's Creed Conspiration_dessinateur_jean-baptiste_hostache

Jean-Baptiste Hostache, Dessinateur : L’identité d’Assassin’s Creed peut être résumée en 2 mots : noire et réaliste. C’est le mélange de réalisme historique très ancré dans notre culture, avec le fait de magnifier le rôle du personnage à la destinée héroïque propre à la culture du Comics. Pour une BD type franco-belge, il nous a paru naturel d’explorer plus en avant les problématiques historiques, l’aspect infiltration, les niveaux de conscience et de manipulation et de flirter avec les visions Assassin’s Creed.

 

Qu’est-ce qui vous a emballé sur ce projet ?

Dorison : Au-delà du fait que je suis un fan de la licence, j’ai eu dès le début envie d’écrire ce scénario pour partager ma vision rêvée de l’Assassin, une version bien plus sombre que dans le jeu vidéo, surtout dans le traitement du personnage. Quand on vous offre l’opportunité  de donner votre version d’une icône de la pop-culture, ça ne se refuse pas !

Quels défis de création avez-vous rencontrés ?

Dorison : Beaucoup de questions se sont posées ! Comment adapter un jeu vidéo qui repose sur le parkour et la liberté ? Comment ne pas trahir le jeu tout en s’adaptant au support BD ? Comment gérer la temporalité entre le présent et le passé de l’Animus ? Il a fallu faire des choix sur tous ces sujets.

Hostache : Garder un axe propre à notre vision sans occulter les conventions de la licence à tous les niveaux d’écriture, de mise en scène et de direction artistique. C’est parfois très difficile. Le tout est de réussir à faire des caractéristiques de la marque une sorte d’évidence dans le récit, de manière à ce que le public les oublie. Un exemple : le combat rapproché est une caractéristique d’Assassin’s Creed. Il fallait donc que les séquences de combat nous plonge dans le niveau de violence et de proximité de l’adversaire inhérent à la licence, mais avec une vision particulièrement brutale, noire et épurée de la «chorégraphie». Nous ne voulions pas trop d’ampleur, d’envolée, mais quelque chose de très «européen» qui nous rappelle aussi les origines d’Eddie et qui sente le combat de boxe clandestin.

Qu’avez-vous le plus apprécié ?

Hostache : Le fait de m’approprier un univers extrêmement charté, d’explorer les limites et d’en donner une vision personnelle : quelle couleur, quelle ambiance vais-je donner à ce personnage, ce décor ? Quel acteur pourrait tenir le rôle d’Eddie, qu’est-ce qu’il incarne..?» Je pense que tout le monde voit de quoi il s’agit quand Daniel Craig réinterprète James Bond, ou lorsque Nolan réalise un Batman. Je pense qu‘on retrouve dans ce projet le même respect, la même admiration parfois et aussi le même désir de renouveler, de réécrire, d’expérimenter.

Le 1er Tome intitulé « Die Glocke » (« la cloche » en Allemand) édité par Les Deux Royaumes, est disponible dès aujourd’hui.

Assassin's Creed Conspirations_bd_tome-1_planche-2

L'auteur

Jounaid Kordi est Apprenti Chef de Produit à la Filiale France. Lorsqu’il n’a pas de manette Xbox One dans les mains, vous le retrouverez peut-être dans un bar à trinquer avec ses amis ou alors en train de finaliser une présentation marketing à vous en décrocher la mâchoire. Doté d’un grand sens de l'humour, sachez que Jounaid arrivera toujours à vous faire rire quoi qu’il arrive. Bref, avec lui les jours ne sont pas gris bien longtemps.