AU CŒUR DE L’EXPÉRIENCE O.ZEN, LA COHÉRENCE CARDIAQUE

Ubisoft vient d’annoncer O.zen, une expérience ludique de bien-être connecté pour iPhone et iPad, développée par une petite équipe de professionnels issus des mondes médical, vidéo-ludique et artistique. Reposant sur le principe de la cohérence cardiaque, le programme O.zen sera disponible à l’automne prochain. Cohé… quoi ? Petite explication…

LE CŒUR, FENÊTRE OUVERTE SUR LES ÉMOTIONS

Véritable reflet de notre énergie vitale, le cœur est un indicateur clé de notre état physique et émotionnel. Lorsque le cerveau humain est contrarié ou surmené, il envoie des signaux négatifs au reste du corps. Le cœur répond en direct aux informations qu’il reçoit du système nerveux. Ainsi, chaque situation, chaque émotion, apportera son lot de variations du rythme cardiaque.

Face à une production de cortisol (hormone du stress) plus importante, notre fréquence cardiaque peut augmenter. Mieux maîtriser la respiration permet d’inverser le processus : le cœur reprend alors un rythme plus régulier et envoie de nouveaux signaux positifs au cerveau, apaisant ainsi la situation de stress.

Ozen_Coeur_Cerveau

À LA RECHERCHE DE L’HARMONIE

La notion de « cohérence cardiaque », démocratisée en France par le Dr David Servan-Schreiber, repose sur ce lien étroit et réciproque qui unit deux des principaux organes du corps. Petit cours de sciences de la vie…

Le cœur, qui contient près de 100 000 cellules neuronales, a donc la capacité d’influencer le cerveau. En respirant de manière profonde, plus calme, et en favorisant le temps expiratoire, il est possible de jouer sur son système nerveux dit « autonome » – la respiration étant la seule fonction automatique sur laquelle il est possible d’agir de manière consciente.

Ce système nerveux est composé de deux branches – sympathique et parasympathique – ayant respectivement le rôle d’accélérer le rythme cardiaque et de le ralentir. Lors de la respiration, l’inspiration inhibe temporairement l’influence du système parasympathique et produit une accélération de la fréquence cardiaque. Au contraire, l’expiration, en stimulant le système parasympathique, induit un ralentissement du cœur.

Ozen_VIGNETTES_SCHOOL_MANUEL_07

D’abord appliquée dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, la cohérence cardiaque permet aujourd’hui de gérer l’anxiété et de réguler ses émotions. Correspondant à une fréquence respiratoire d’environ 6 cycles par minute (soit des inspirations et des expirations de 5 secondes chacune), elle permet au cœur et à la respiration d’entrer en résonance. La courbe de notre rythme cardiaque, plutôt chaotique en temps normal, adopte alors une forme sinusoïdale, signe d’une plus grande sérénité.

Cette courbe harmonieuse, qui ressemble à celle générée par une émotion positive forte telle que le sentiment de bienveillance vis-à-vis d’un être cher, est à la base-même de l’expérience O.zen.

http://www.experience-ozen.com/

Ozen_courbe

L'auteur

Marine Boissière est consultante en communication pour Ubisoft : écrire, raconter, écrire encore, créer ! Depuis le temps, elle parle couramment le "Bwaaah". Et quand elle ne vole pas de projet en projet, elle va de destination en destination, voyageuse dans l'âme. Dernier coup de cœur : Cuba, sa musique, ses couleurs et son rhum por supuesto ! Vous pouvez la suivre sur Twitter : @B_Live_Com.